Nouvelles

21 août 2015

Deux formations favorisant le développement des entreprises offertes à l’Espace entrepreneuriat région Thetford

Le Cégep de Thetford est heureux d’annoncer que deux de ses programmes de formation visant à développer des compétences de gestion et de leadership des entrepreneurs seront offerts dans les locaux d’E2RT. Tel que mentionné lors de l’annonce de la création de l’espace entrepreneuriat, le Cégep sera présent afin d’assurer la formation des entrepreneurs de la région et favoriser le développement économique.

La première formation offerte est le programme Gérer efficacement son entreprise qui débutera le 15 septembre prochain. Ce programme d’une durée de 51 heures est offert en collaboration avec la Commission scolaire des Appalaches. Il permet aux entrepreneurs de prendre conscience de leur rôle d’entrepreneur et d’acquérir des connaissances essentielles pour la gestion efficace de leur entreprise. « Nous sommes heureux d’annoncer que la première cohorte est complète et que nous travaillons à la mise en place d’une deuxième pour le mois de janvier prochain. » souligne Christine Demers, directrice adjointe à la direction des études et responsable du Service de la formation continue.

De plus, le Cercle des jeunes leaders sera offert à compter de l’automne. Ce programme a pour objectif de permettre aux entrepreneurs d’apprendre via le partage d’expériences avec d’autres dirigeants d’entreprises qui vivent les mêmes situations et de développer un réseau de contacts privilégiés entre les membres du cercle dans le but de faire progresser l’entreprise. Le programme est offert sous forme de rencontres animées par des formateurs experts et l’entreprise bénéficiera de 12 heures d’accompagnement personnalisé.

« En tant que l’un des principaux partenaires de l’espace entrepreneuriat, il était primordial pour nous d’offrir rapidement des services aux entrepreneurs de la région. » souligne Robert Rousseau, directeur général. Il est important de mentionner qu’en plus de ces programmes, le Cégep offrira une présence à E2RT afin de répondre aux besoins spécifiques des entrepreneurs et de leur faire bénéficier de l’expertise de l’établissement.

Source et information :

Kathy Morin
Conseillère pédagogique
Cégep de Thetford
418 338-8591, poste 293
kmorin@cegepth.qc.ca


Une deuxième cohorte pour le programme de formation Relève-PME

1er octobre 2014

C’est avec fierté que le Centre de transfert d’entreprises de la Chaudière-Appalaches (CTE), en collaboration avec le Centre de formation en leadership pratique (CFLP) du Cégep de Thetford, Emploi-Québec et les CLD de la Chaudière-Appalaches, a lancé officiellement la deuxième édition du programme de formation Relève-PME. Le début des cours a été souligné lors d’un 4 à 7, vendredi dernier, à Sainte-Marie.

Les efforts de recrutement portent fruit

Les efforts de recrutement menés par le CTE et les CLD de la Chaudière-Appalaches se sont révélés fructueux. En effet, l’objectif de 12 participants a été dépassé et ce sont 16 étudiants, provenant de sept des dix MRC de la Chaudière-Appalaches, et de Québec, qui ont débuté les cours le 26 septembre. Au terme de la première journée, ceux-ci se disaient déjà enthousiastes face à la formation qui les mènera à reprendre les rênes de leur entreprise avec confiance.

Un 4 à 7 sous le thème « Dans la même cordée pour un même sommet »

C’est dans une ambiance festive qu’une trentaine de personnes se sont réunies afin de célébrer le lancement tant attendu de cette deuxième édition du programme Relève-PME. Étudiants repreneurs, cédants, formateurs, ainsi que plusieurs partenaires de cette aventure, ont pu profiter de l’occasion pour échanger et réseauter. Ils ont aussi pu en apprendre davantage sur le CTE et ses services, de même que sur le programme Relève-PME. Une participante de la 1re cohorte, Mme Karine Jacques, de Deflex Composite, a offert un chaleureux témoignage sur ce qu’elle a retiré de la formation. Par la suite, M. Maxime Jean, directeur général de Chaudière-Appalaches Économique, a dressé un parallèle entre les défis de la relève d’entreprise et ceux que pose l’ascension de l’Everest, à travers la présentation d’un extrait de son film documentaire. Les étudiants ont maintenant hâte de poursuivre la formation et d’y parfaire leurs compétences.

À propos du programme Relève-PME

Le programme Relève-PME, unique au Québec, a été développé par le CFLP du Cégep de Thetford, en étroite collaboration avec Chaudière-Appalaches Économique, les CLD/SDÉ de la région, ainsi qu’avec la participation financière d’Emploi-Québec. Le programme d’une durée de 18 jours répartis sur une période de 12 mois s’adresse aux repreneurs d’entreprise identifiés ou potentiels et vise à développer les compétences de leadership et de savoir-être du repreneur. La formation est axée sur la pratique et se déroule dans un contexte de mises en situation, de réseautage avec le milieu des affaires et de développement des compétences personnelles des participants.

Source et information :

Annie Bergeron, Coordonnatrice
Centre de transfert d’entreprises Chaudière-Appalaches
418 903-1992, p. 229
annie.bergeron@caeconomique.com
www.caeconomique.com

Formons la différence

30 mai 2014

Les onze maisons d’enseignement offrant des services de formation continue aux entreprises de la région de Chaudière-Appalaches s’apprêtent à déployer une offensive différente... très différente! Dès lundi, ces maisons d’enseignement s’adresseront à certains entrepreneurs de la région et leur démontreront comment ils peuvent former la différence pour leurs entreprises.

Chers entrepreneurs de la région, vous prendrez une avance sur les autres…

LES ONZE MAISONS D’ENSEIGNEMENT PUBLIQUES UNISSENT LEURS FORCES POUR AIDER LES ENTREPRISES DE CHAUDIÈRE-APPALACHES

25 mars 2014

Le réseau des onze maisons d’enseignement publiques de la région de la Chaudière- Appalaches dévoilait aujourd’hui l’image de sa toute nouvelle campagne de sensibilisation à la formation continue au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Intitulée Nous formons la différence, cette campagne permettra de mieux faire connaître les services de formation continue offerts aux entreprises en démontrant ses effets tangibles.

Pour une première fois en région, les maisons d’enseignement publiques ont uni leurs forces pour sensibiliser les entrepreneurs de la région en fonction de leur culture entrepreneuriale des plus dynamiques.

UN BESOIN CRIANT POUR LES ENTREPRISES DE LA RÉGION

En effet, les départs à la retraite prévus au cours des prochaines années et la croissance du marché font en sorte qu’il est primordial pour les employeurs de retenir la main-d’oeuvre compétente afin de conserver une position concurrentielle. Selon les dernières études d’Emploi-Québec, 10 164 postes occupés dans la région font l’objet d’un besoin criant de formation et 1348 postes demeurent vacants, car les entrepreneurs ne parviennent pas à embaucher des candidats adéquatement formés. De plus, d’autres statistiques démontrent que les entrepreneurs d’ici ont l’intention d’embaucher plus de 5296 nouvelles personnes à court terme1.

La formation continue représente un moyen efficace pour aider les entrepreneurs à accroître leur performance et à être plus compétitifs. « En enrichissant les connaissances et en améliorant les qualifications des employés, la formation continue augmente leur productivité et leur motivation, en plus d’accroître leur sentiment d’appartenance à l’organisation. Bref, cela représente un investissement essentiel à la croissance de chaque entreprise! », affirme Caroline Bouchard, porte-parole du regroupement des onze maisons d’enseignement publiques.

Au cours des quatre prochaines années, la campagne de communication aura pour objectif de sensibiliser les entrepreneurs de la région de la Chaudière-Appalaches à l’importance de la formation continue dans leur organisation. Celle-ci vise également à faire valoir le service de formation continue offert dans les onze maisons d’enseignement publiques en mettant en évidence dans différentes actions de communication ciblées, les avantages et les bienfaits occasionnés. Dès aujourd’hui, la plateforme web formonsladifference.com sera en ligne afin d’informer les entrepreneurs et les employés qui désirent en savoir davantage sur la formation continue. Cet outil deviendra ainsi la principale vitrine de la campagne de sensibilisation. Des efforts sur les médias sociaux et sur divers types d’affichage originaux viendront également conscientiser les entrepreneurs à l’idée de faire de la formation continue.

Le réseau des onze maisons d’enseignement publiques de Chaudière-Appalaches a fait appel à l’agence de communication Absolu afin de développer différents outils de communication, allant de l’élaboration d’un message d’impact à la création d’une ligne graphique qui saura clairement attirer l’attention des clientèles cibles.

Parce que la formation continue est l’une des clefs qui permet le développement des entreprises en région, les onze maisons d’enseignement publiques de la région de la Chaudière-Appalaches ont décidé de conjuguer leurs efforts afin de mieux faire connaître leurs services en formation continue, permettant ainsi aux entrepreneurs d’avoir une avance sur les autres.

Référence :

Carl Alarie
Stratège senior
Absolu
Téléphone : 819 374-8848, poste 2229
calarie@absolu.ca

Caroline Bouchard
Porte-parole du regroupement des onze maisons d’enseignement publiques
Téléphone : 418 228-8896, poste 2225
cbouchard@cegepba.qc.ca

1EMPLOI-QUÉBEC. Enquête sur les besoins en main-d’oeuvre et les caractéristiques des entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches, 2013, 28 p.
Disponible également par internet à l’adresse : http://emploiquebec.gouv.qc.ca/uploads/tx_fceqpubform/12_etude_enquete_regionale_Chaudiere-Appalaches_2013.pdf.


Difficile de trouver et de conserver une main-d'oeuvre qualifiée

20 mars 2014

D’après les données contenues dans l’Enquête sur les besoins en main-d'oeuvre et les caractéristiques des entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches, 2013, les entrepreneurs peinent à pourvoir plusieurs postes puisque les candidats ne sont pas assez qualifiés.

Par exemple, 16 % des entreprises ont dû réduire leurs critères d'embauche afin de pourvoir les postes offerts. La principale difficulté signalée par une majorité d’entreprises (55,4 %) est le recrutement de personnel qualifié et compétent.

Retenir les services de son personnel lorsqu’il est assez qualifié semble être aussi ardu pour les entreprises de la région puisque 23 % des entrepreneurs qui ont participé à l’étude mentionnent que la rétention du personnel représente un enjeu majeur pour eux.

Grâce à un réseau qui regroupe onze maisons d’enseignement publiques en Chaudière-Appalaches, nous formons la différence pour permettre aux entrepreneurs d’être en mesure de compter sur une main-d’œuvre qualifiée.